Regards sur des quartiers

Paroles de Noailles - Carnet filmé ( 2014, 29 mn)

 

 

 

Les collégiens ont été initiés à la pratique documentaire et ont réalisé un carnet filmé collectif dans le quartier de Noailles, développant chacun un point de vue personnel.

Le carnet met en lumière la diversité des points de vue sur le quartier.

Cet atelier a duré 20 heures et a été réalisé en partenariat avec le collège Anatole France et l'association Cocottes Minute.

Atelier Corps Céleste (Film et marionnettes)

 

 

Extrait du film "Les marionnettes sortent de l'école", 2011, 12 mn

La compagnie Lalage a mené deux ateliers pendant l'année scolaire 2010-2011, autour de l'oeuvre d'Ana Maria Ortese.​

Ma proposition permettait aux enfants d'effectuer des repérages dans le quartier, d'écrire et d'enregistrer des textes, de mettre en situation des marionnettes dans le quartier de la Joliette, et de réaliser des films​ à partir de ces éléments. Deux ateliers ont eu lieu, le premier en partenariat avec l'association Oscura, le théatre de la Minoterie et l'école Vincent Leblanc (écriture et théatre / Mariana Giomi fabrication de marionnette à taille d'enfant et théatre / Elisabetta Sbiroli). Le second en partenariat avec le théatre de l'Astronef et l'école Palenque (fabrication de marionnette à gaine et manipulation/Elisabetta Sbiroli).

 

​​

Extrait du film "Un détour, et puis s'en vont...", 2011, 20 mn

Belsunce vu par ses habitants ( 2004, 38 mn )

​​Cet atelier a eu lieu de Janvier à Juin 2004, en partenariat avec Cinémémoire et le Centre Social Belsunce. Dix habitants du quartier ont constitué un bout de mémoire du quartier Belsunce ​

Ils ont d'abord été sensibilisés au cinéma documentaire, puis de nombreuses discussions sont nées, sur les enjeux des transformations urbaines liées au projet Euroméditerranée, sur la question des relogements, du lien social... un urbaniste nous a accompagné dans une visite guidée de Belsunce, ... avant que les habitants prennent en main la caméra et définissent la trace qu'ils voulaient laissés de leur quartier. Chacun à son rythme, le tournage a évolué au gré des disponibilités et des envies de chacun. Sur 5 films prévus, 3 ont abouti et ont été projetés à la Cité de la Musique.

​​​​

Monsieur Benaissa et les commerçants du quartier​​​​ de Benaissa Boucheloug​​​​​ / Mr Benaissa pose une liste de questions aux commerçants du quartier, filmés en plan fixes, différents univers sonores et visuels se succèdent : du coiffeur au chausseur, de l'épicier au fripier, du vendeur de téléphone à la vendeuse de vêtements à la mode, tous se prêtent au jeu  ...

Les appartements de Djouher / Djouer aime son quartier. Depuis qu'elle est arrivée d'Algérie, elle vit dans la rue Bernard Dubois. Elle ne veut pas quitter son appartement. Le troisième dans lequel elle vit depuis son arrivée à Marseille. Elle nous guide dans sa rue...

Belsunce s'affaire de Aicha Tatem / Aicha nous emmène dans une boutique de vêtements sur le cours Belsunce. Les vendeurs y déclinent toute une gamme de vêtements "de Marseille", que les clients "de Marseille" et les touristes venus à "Marseille" achètent volontiers...