Fictions : Trilogie du temps

En partance

2015, 17 mn

 

 

Bord​ de​ mer,​ fin​ d’été...​ Un ​couple ​dans ​une​ voiture​ regarde​ la ​mer ​à l’abri​ de​ la ​tempête. Une ​​femme​ seule​ fait ​un ​​canevas,​ et ​d​onne​ vie​ à ses​ pensées.​

Le​ temps​ s’écoule​ lentement.

Ce film a été réalisé collectivement dans le cadre d'un atelier en partenariat avec le théâtre Astronef, l'hôpital Edouard Toulouse, l'hôpital de jour Henri Colomb.​ Les participants ont pensé des séquences filmées en choisissant au préalable un lieu qui les inspiraient : La plage de Ste Croix. La thématique de l'exil, de l'abscence, s'est imposée dans le film au gré de l'écriture et du tournage. Comme les années précédentes, l'écriture du film a évoluée en laissant une grande place à l'improvisation. Ce film est un hommage à Jean-Marie qui participait depuis 2012 à cet atelier.

Diffusé au théâtre de l'Astronef, le 5 Juin 2015 / à la semaine asymétrique au Polygone étoilé à Marseille, le 29 Novembre 2016 / au Festival du Cinéma Brut, à Paris, le 30 Septembre 2017.

Prix du film audacieux au Festival du film Artisanal et Audacieux , sud-ardèche (présidé par Jean-Pierre Mocky), Juin 2016

Reflet

2013, 16 mn

 

 

​Ce film a été réalisé collectivement dans le cadre d'un atelier en partenariat avec le théâtre Astronef, l'hôpital Edouard Toulouse, l'hôpital de jour Henri Colomb.​ Il poursuit le travail construit en 2012 avec les mêmes participants.

Comme nous disposions cette année de 40 heures de travail au lieu de 60 heures d’atelier l’an dernier, nous nous sommes rapidement orientés vers une expérimentation autour de contes existants, qui nous ont conduit à une approche  symbolique et poétique du film.

Nous avons poursuivi la même démarche d'écriture collective, de caméra subjective, et avons décidé de favoriser encore plus l'improvisation et le travail visuel et gestuel à travers un jeu costumé et masqué. Un travail d'art plastique a accompagné la création du film.

Le film a été diffusé au Théâtre de l'Astronef, le 27 Juin 2013 et pendant la semaine asymétrique au Polygone étoilé le 2 Décembre 2013.

Marcher dans le temps. Courir dans le temps. Parcourir de villes en villes. Une exploration urbaine des contes de l'enfance.

 

Les bulles du souvenir

2012, 21 mn

Des personnages se croisent, les souvenirs volent, passé et présent se mêlent et prennent un accent mythologique.​​

​Ce film a été réalisé collectivement dans le cadre d'un atelier que j'ai accompagné, en partenariat avec le théâtre Astronef, l'hôpital Edouard Toulouse, l'hôpital de jour Henri Colomb et les Baumillons.​

L'enjeu premier de l'atelier était que les participants aient un réel regard sur le scénario et la réalisation : écriture collective, caméra subjective, jeu d’acteur… afin de créer un objet cinématographique.​​

​Le second objectif était de le diffuser pour faire sortir l’œuvre de l’hôpital et permettre aux membres du collectif de la présenter aux côtés d’autres réalisateurs.​

A partir de plusieurs cadavres exquis, nous avons ensemble, patients, soignants, intervenante, laissé vagabonder notre imaginaire, écouter notre inconscient collectif pour écrire un scénario libre et le tourner, jouer en laissant une place à l'improvisation.​ ​

Le film a été diffusé au Théâtre de l'Astronef, le 28 Juin 2012, au Polygone étoilé, pendant la semaine asymétrique, le 1 er Décembre 2012, à l'Institut de l'Image, Auditorium de la Cité du Livre, rencontres  du Pôle régional d¹éducation artistique au cinéma en P.A.C.A., Aix-en-Provence,le 22 Mars 2013 .